La citoyenneté industrielle

Ce carnet Hypothèses vise à rendre compte de l’avancée du projet de recherche “Citindus” financé par l’Agence nationale de la recherche (2019-2023). L’objectif principal du projet est de rouvrir un chantier de recherche sur la citoyenneté industrielle, en croisant le regard de politistes, d’économistes et de sociologues. Si des recherches s’intéressent aux capacités d’influence des entreprises auprès des autorités publiques, à la façon dont elles “fabriquent” la politique, il n’existe que peu de travaux sur la façon dont elles fabriquent des citoyens. Or, l’expérience du travail et le milieu de travail façonnent profondément et durablement les identités, les représentations et les pratiques des acteurs sociaux, à l’intérieur comme à l’extérieur de la sphère économique. En entendant la citoyenneté industrielle dans un sens volontairement large, comme l’ensemble des pratiques et des dispositifs par lesquels les travailleur.se.s exercent un rapport politiquement actif à leur travail ainsi qu’au territoire dans lequel il s’insère, il s’agit de réfléchir non seulement au processus de délimitation d’une sphère de la citoyenneté économique mais aussi aux interactions entre les citoyennetés économique et politique. Notre recherche porte à la fois sur l’histoire et l’actualité de cette notion. Ce carnet présentera sous des formes diverses (notes de recherche, annonces et comptes-rendus d’événements et de publications scientifiques) les différentes étapes de réalisation de notre travail collectif.


Une réflexion sur « La citoyenneté industrielle »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.